Handicap
- Publié le 17 janvier 2024

Budget participatif : des panneaux pour sensibiliser au handicap dans les aires de jeux

Budget Participatif Panneaux de sensibilisation sensible au genre 9e
Crédit photo : Muriel Chaulet

Les enfants sont tous différents, mais ils aiment tous jouer au parc ! Que celles et ceux en situation de handicap soient mieux accueillis dans les aires de jeux, c’est le but d’un projet lauréat du budget participatif de la Ville de Lyon.

Contenu

Tout est parti d’un livre. Lorsqu’elles ont feuilleté Les Gens normaux, Fouzia, Ouassila, Lamia et Mariama ont eu le déclic. Mères d’enfants porteurs de handicaps, elles se sont reconnues, elles et leurs petits, dans les dessins de l’illustratrice Laure Monloubou. “C’est épuisant d’avoir à justifier le handicap de nos enfants, d’être confronté aux critiques quotidiennes. Chaque parent d’enfant porteur de handicap connaît cela.” Cette situation, elles la vivent partout : à l’école, au centre commercial, au marché... Mais dans les aires de jeux, les moqueries, la mise à l’écart et le jugement des autres sur la différence est encore plus difficile à vivre. “Le parc devrait être un moment de détente, mais il se transforme en moment de stress”, témoigne Ouassila.

C’est comme ça qu’elles font naître l’idée d’un panneau, qui serait planté à l’entrée des aires de jeux, pour expliquer la réalité du handicap aux petits comme aux grands. Et pourquoi pas avec les dessins de Laure Monloubou ? Ça tombe bien, l’artiste habite Lyon ! Pour élaborer le projet avec elle et la Ville de Lyon, elles sont soutenues par le centre social et culturel Pierrette Augier et Une souris verte, association qui favorise l’accueil d’enfants en situation de handicap dans le milieu ordinaire.

Des enfants, comme toi !

Mais c’est grâce au premier budget participatif de la Ville de Lyon que cette belle idée va se concrétiser. Leur projet, intitulé “Créer des panneaux de sensibilisation à la différence dans les aires de jeux”, est choisi par les habitantes et habitants pour être réalisé. Il dispose d’une enveloppe de 20 000 euros qui financent la conception, la fabrication et la pose de ces écriteaux dans quelques parcs du 9e arrondissement pour commencer. “Pour les panneaux, nous collaborons avec une entreprise qui réalise déjà des aires de jeux accessibles”, précise Murielle Cousin, chargée des aires de jeux à la Ville de Lyon, à qui ce projet tient à cœur.

Cette somme permet aussi de payer le travail de Laure Monloubou, qui relève le défi d’illustrer le vaste champ des situations de handicap sur une seule image : un enfant qui crie, un autre dans sa bulle, celui-ci est en fauteuil roulant, un autre est isolé… “Les moqueries font mal”, “Ne me laisse pas seul”, disent quelques phrases autour des dessins. Sans oublier le message principal : “Nous sommes des enfants, comme toi !”. “C’est un projet remarquable : inclusif, différent, novateur et porté par les mères elles-mêmes”, s’enthousiasme la mairie du 9e arrondissement. Les premiers panneaux seront installés à l’été, au plus tard, dans les aires de jeux du quartier… et peut-être dans celles de toute la ville, un peu plus tard.

Pour suivre l'avancée des réalisations du budget participatif, rendez-vous sur oye.participer.lyon.fr !
 

Colonne de droite 1

Le budget participatif en chiffres

12,5 millions d’euros

C’est l’enveloppe totale pour réaliser les projets des habitantes et des habitants, mais aussi de celles et ceux qui travaillent et étudient à Lyon.

110

Le nombre de projets lauréats, sur 1427 propositions au total.

42 000

Le nombre de votes enregistrés sur la plateforme Oyé. Au total, plus de 6 000 personnes ont choisi leurs projets favoris, jusqu'à 10 par votant.

9

Les projets sont répartis sur les 9 arrondissements de la ville.

Bloc recherche - Actualités

En images