Déplacements
- Publié le 15 octobre 2021

Voies Lyonnaises : un réseau de transport en vélo

Sécurité, continuité, confort : les Voies Lyonnaises vont décliner ces 3 notions sur un réseau de 250 km de pistes cyclables dédiées d’ici à 2026. Coup d’envoi dès cette année sur les quais du Rhône.

Contenu

Les études sont formelles ! Pour rendre un cycliste heureux, il faut lui proposer : des pistes cyclables à double sens et suffisamment larges pour rouler à deux de front , séparées de la circulation piétonne comme automobile, inaccessibles aux stationnements sauvages et dotées d’une signalisation propre. Des caractéristiques aussi susceptibles d’aider les indécis à franchir le pas avant d’adopter la petite reine pour leurs déplacements quotidiens.
Les Voies Lyonnaises (nouveau nom du Réseau express vélo – REV) veulent concrétiser ce paradis cyclable sur 250 km d’ici à 2026 et 350 km à l’horizon 2030. Les 13 lignes de ce réseau interconnecté desserviront alors 49 communes de la Métropole et l’on pourra se repérer facilement dessus grâce à un code couleur spécifique et circuler en toute sécurité moyennant des bordures de séparation avec la chaussée.

Tous usages
Certaines lignes permettront de relier les communes périphériques de la métropole lyonnaise entre elles tout en desservant Lyon : on citera la 2 Cailloux-sur-Fontaine / Mions, la 7 de Rillieux à Solaize qui raccordera la Part-Dieu à la Vallée de la Chimie, ou encore la 10 entre Meyzieu et Marcy-l’Etoile située à la place de la piste actuelle le long du parcours du tram T3. Idéal pour les « vélotafeurs » de plus en plus nombreux à privilégier le vélo pour se rendre au travail.
Mais l’ambition des Voies Lyonnaises sera aussi tout public, voire touristique. Ainsi de la ligne 8 qui traverse berges du Rhône, parcs Blandan et de Parilly sur le chemin entre La Tour de Salvagny et Bron. Ou encore de la 9, qui relie Jonage à Saint-Genis-Laval via le Grand Parc de Miribel Jonage. Quant à la ligne 3, elle offrira 57 km de parcours entre Quincieux et Givors aux mollets entraînés… ou électrifiés.
Les Voies Lyonnaises, c’est aussi une ligne de rocade comme la 5 et sa boucle de 46 km de Saint-Fons à Saint-Fons où rejoindre Oullins, Francheville, Bron sans traverser la ville-centre.
Bref, un nouveau réseau complet où les 3 à 4 m de largeur, l’attention particulière apportée aux croisements – limités-, l’insertion paysagère soignée, l’absence d’obstacles inviteront à enfourcher son vélo.

Top départ en 2022
Le premier tronçon aménagé sera situé sur la ligne 1, à Lyon, entre les ponts Galliéni et Churchill sur la rive gauche du Rhône. Pas surprenant : cet axe, entre les ponts Wilson et Lafayette, détient le record de France de la fréquentation vélo avec 2 522 250 cyclistes comptabilisés entre janvier et septembre 2021, devant la rue de Rivoli à Paris ! Une belle occasion de compléter la piste dédiée.
Travaux aussi sur la ligne 2, sur le boulevard Vivier-Merle, ou encore pour la 12 depuis Vaise jusqu’à Bellecour.

Colonne de droite 1

100 M€

La Métropole de Lyon, compétente sur ce dossier, va investir 100 millions d’euros sur le mandat pour sa réalisation.

Bloc recherche - Actualités